Facebook Favorites LinkedIn

Archive for janvier, 2016

Les éditions Trop Mad, la recette d’une réussite à la bretonne

Posted by Nolwenn Sauvaud janvier 30, 2016 in Actualités, Témoignages
Commentaires fermés
Les éditions Trop Mad, la recette d'une réussite à la bretonne

Derrière les éditions Trop Mad se cachent avant tout deux amoureux de la cuisine. Nathalie Beauvais et son mari tiennent à Lorient le restaurant « Le Jardin Gourmand » mais sont aussi éditeurs depuis 2008. Nous avons pu avoir un entretien d’une heure avec Arnaud Beauvais, qui nous a parlé avec passion de son travail et de « Trop Mad ». L’équipe est familiale, composée de Nathalie Beauvais, la chef et auteur, de son mari Arnaud Beauvais, le gestionnaire et enfin de Pierre Pelletier le frère de Nathalie qui est aussi le photographe. Les enfants de la famille prennent souvent un grand plaisir à poser pour les photos qui vont illustrer les recettes. C’est d’ailleurs peut-être cette ambiance familiale et conviviale qui fait le succès des livres Trop Mad. Lors de notre entretien, Arnaud nous a expliqué que le nom de leur maison d’édition vient d’une expression de leurs enfants qualifiant la cuisine de Nathalie :  « Trop bon ». Associé à leur amour de la Bretagne (« Mad » signifiant « bon » en breton »), l’expression s’impose vite comme une évidence pour ce couple de passionnés. D’abord utilisée comme titre pour leur premier livre auto-édité en 2006, elle devient par la suite le symbole de leur travail lorsque naissent les éditions « Trop Mad ».

Read More

Post Tags:

Le projet Bradbury, une histoire de persévérance littéraire

Posted by etnadji janvier 28, 2016 in Actualités
Commentaires fermés

Le défi fou…

En 2010, l’écrivain Ray Bradbury (auteur, entres autres, des Chroniques martiennes et de Fahrenheit 451) déclara au cours d’une conférence

Écrire un roman, c’est compliqué: vous pouvez passer un an, peut-être plus, sur quelque chose qui au final, sera raté. Écrivez des histoires courtes, une par semaine. Ainsi vous apprendrez votre métier d’écrivain. Au bout d’un an, vous aurez la joie d’avoir accompli quelque chose: vous aurez entre les mains 52 histoires courtes. Et je vous mets au défi d’en écrire 52 mauvaises. C’est impossible.

Bien qu’il existe des défis d’écriture régulière, tel que le NaNoWriMo, personne n’avait voulu prendre au mot Bradbury.

Mais en Septembre 2013, Neil Jomunsi relève le défi, et publie chaque semaine une nouvelle, sans vraiment croire qu’il parviendra à en écrire 52.

En Août 2014, l’auteur annonce la fin du défi, réussi.

Les nouvelles qui étaient publiées séparément chaque semaine sur le site du projet sont alors regroupées en quatre livres numériques.

…et l’œuvre étrange

Le Projet Bradbury n’est pas un recueil écrit dans l’urgence mais dans la régularité; cela amène bien des questions.

Quand on lui demande comment il a pu trouver 52 sujets de nouvelles, Jomunsi répond que les sujets ne sont pas le problème; le problème dit-il, c’est d’en faire quelque chose.

Les nouvelles du Projet Bradbury sont indépendantes et disparates, nulle unité de genre et de thème, chaque œuvre est close; la qualité littéraire − mais il s’agit là d’un avis de lecteur − varie, aussi passe-t-on de la sidération à de l’ennui. Mais on trouvera dans ces livres de quoi plaire à tout le monde.

Petit florilège, qui ne dévoile aucune chute

  • Un gourou qui met fin à ses mensonges
  • Une fille vivant sous terre
  • D’étranges touristes
  • Un commando dans une librairie
  • Ray Bradbury hantant un auteur
  • Un vampire piégé dans l’espace
Read More

Etienne NADJI

Posted by etnadji janvier 28, 2016 in Etudiants, master 1
Commentaires fermés

Certains disent  que ce  n’est pas la  longueur du  chemin parcouru n’est  pas  importante, que  c’est  le  chemin en  lui-même  qui importe.

J’ai fait des détours dans  mon cursus: histoire, puis une licence de lettres,  puis un essai de  master à Montpellier, et  maintenant le master Métiers du livre et humanités numériques, à Lorient. Et je pense qu’à présent  je peux  dire: «  au contraire,  l’importance du chemin, c’est  de savoir où  l’on va et  ce qu’on fait  de nos détours »

La  licence  de  lettres  que  j’ai  effectué  à  Orléans  m’a progressivement fait passer d’un  intérêt surtout orienté sur le fond des  livres à un intérêt  plutôt orienté vers sa  forme: et c’est  ainsi  que je  me  suis  mis  à  dévorer ce  qui  relevait de  l’édition, de  la  typographie, et  des  moyens techniques  de publication.

Mon master à l’UBS confirme l’essai.

Parce que le savoir se doit d’être plus que présentable.
Parce qu’une œuvre se doit d’être éditée avec sérieux.
Parce que le livre, qu’il soit papier ou numérique restera le livre.

CV

Site web

Read More

CV Floria GUIHENEUF

Posted by floriag janvier 27, 2016 in Etudiants, master 1
Commentaires fermés

Etudiante en Master 1 Métiers du Livre et Humanités Numériques à l’Université de Lorient, je cherche un stage dans le monde de l’édition et en particulier au poste d’Assistant d’édition.

Vous trouverez mon CV en ligne ici.

Read More

« Les animaux fantastiques » : le spin off de Harry Potter bientôt en salle

Posted by floriag janvier 27, 2016 in Actualités
Commentaires fermés
"Les animaux fantastiques" : le spin off de Harry Potter bientôt en salle
7780450700_eddie-redmayne-dans-le-prequel-de-harry-potter-les-animaux-fantastiques

Eddie Redmayne, l’acteur britannique oscarisé pour son rôle dans « Une merveilleuse histoire du temps »

 

Quatre ans après la sortie du dernier film Harry Potter, le réalisateur David Yates revient avec un nouveau film sur l’univers du sorcier à la cicatrice: Les animaux fantastiques et où les trouver.

      Alors qu’on ne parle plus que de la pièce de théâtre « Harry Potter and the cursed child », dont les premières représentations auront lieu en mai 2016, et que le premier tome « Harry Potter » en version illustrée vient de sortir pour Noël, le succès du sorcier à lunettes ne semble pas prêt de s’arrêter. Et les fans peuvent se réjouir, puisque David Yates et JK Rowling nous ont dévoilé il y a peu le premier trailer des « Animaux Fantastiques ».

   Adapté du roman du même nom, ce premier film est le spin-off de la série Harry Potter : l’histoire se déroule dans l’univers de JK Rowling, mais on ne retrouvera pas les personnages qu’on connaît si bien. On y suit cette fois Norbert Dragonneau, magicien et zoologiste de retour à New York dans les années 20, après sa quête des créatures magiques qui lui a fait faire le tour du monde.

   Ce livre fait partie des trois ouvrages que JK Rowling a écrit autour de l’univers de Harry Potter (« Le Quidditch à travers les âges », « Les contes de Beedle le barde » et « Les animaux fantastiques »). Il est censé être un des manuels scolaires que les apprentis sorciers étudient à Poudlard.

Rendez vous dans les salles de cinéma le 16 novembre 2016, pour en découvrir plus sur le premier volet de cette trilogie…

Article écrit par Floria GUIHENEUF et Nolwenn SAUVAUD

Read More

Eugénie TEMPIER

Posted by Eugenie janvier 22, 2016 in Actualités, Etudiants, master 1
Commentaires fermés

Suite à ma licence en Histoire et à mon rapprochement avec les médiathèques par mon parcours en professorat des écoles, mes projets professionnels s’articulaient initialement autour du secteur de la documentation.

Aujourd’hui en première année du Master MLHN à Lorient, les intervenants issus du milieu de l’édition ont piqué mon intérêt pour la chaîne du livre.

Read More

L’informatique à la portée de tous : une réalité possible grâce aux médiathèque de Lorient et des alentours

Posted by Lucile M. janvier 20, 2016 in Actualités, Sorties
Commentaires fermés
L’informatique à la portée de tous : une réalité possible grâce aux médiathèque de Lorient et des alentours

12625860_864460123663033_403493826_n

Avec le succès des premiers ordinateurs personnels dans les années 80 l’informatique n’a cessé de prendre une place grandissante au sein des foyers. La démocratisation de l’utilisation d’internet en 1995 a également permis cette expansion à un public plus uniquement composé de professionnels. Il est désormais difficile (voir impossible) de faire abstraction de cet outil et des possibilités qu’il offre dans de nombreux secteurs et dans la vie de tous les jours.

Il a fallu alors que de nombreux domaines s’adaptent à cette nouvelle ère en se dotant des outils adaptés mais également en formant au mieux les individus présents et potentiels utilisateurs de ces machines.

Le bibliothèques ont profité de ce mouvement pour évoluer et intégrer ces nouvelles pratiques numériques à leurs services. Aujourd’hui, les médiathèques ne s’adressent plus seulement à un public uniquement de lecteurs. Elles sont devenues des lieux sociaux, de culture et d’entraide, notamment en matière de nouvelles technologies.  

 

Les médiathèques de Lorient et de ses alentours ne sont pas en reste !

Vous pourrez retrouver des ateliers de découverte des outils numériques : initiation à l’informatique (pour les grands débutants et les plus avancés), initiation aux tablettes et liseuses…

 

·         Médiathèque François Mitterrand – Lorient  

La médiathèque François Mitterrand vous propose de vous former en autonomie, ou avec l’aide d’un(e) bibliothécaire, dans des domaines tels que l’informatique la bureautique, internet, mais aussi le traitement d’images et de vidéos ou encore la création de site web. Tous les domaines proposés sont disponibles sur le site de la médiathèque, à la page « se former ».

Des ateliers spécialisés sont aussi régulièrement organisés : le planning de ces ateliers est également disponible sur le site de la médiathèque.

Enfin, le carnet de bord de l’@telier regroupe des astuces, des tutoriels et de nombreuses ressources en complément des ateliers d’initiation :https://atelierlorient.wordpress.com/.

 

·         Médiathèque Les Sources – Quéven

La médiathèque vous propose 1 à 4 séances d’une heure, selon vos besoins, sur le sujet de votre choix, dans des domaines comme l’informatique, internet, ou encore la retouche de photo…

Vous devez être inscrit à la médiathèque pour profiter de ces séances, qui sont gratuites.

Renseignement et inscription à l’accueil de la médiathèque.

 

·         Espace culturel Passe Ouest – Ploemeur

Au niveau multimédia, l’espace culturel vous propose également des initiations à l’informatique, à internet et aux tablettes numériques, selon votre niveau, en mettant les outils gratuitement à votre disposition. Des ateliers pour les enfants sont également organisés, sur les mêmes supports.

Vous trouverez sur le site l’agenda des ateliers, accompagné du descriptif des prestations proposées.

 

Contacts et informations complémentaires :

-          Médiathèque François Mitterrand – Lorient

4 Place François Mitterrand

02 97 84 33 60

http://mediatheque.lorient.fr/participer/se-former/

 

-          Médiathèque Les Sources – Quéven

Impasse de la ville de Toulouse

02 97 80 14 20

http://www.queven.com/vivre-a-queven/culture/mediatheque-les-sources/services/

 

-          Espace culturel Passe Ouest – Ploemeur

Rue de Kervam

02 97 86 98 50

http://www.passe-ouest.fr/EXPLOITATION/pratiquer.aspx

 

Un article de Marine Paccault et Lucile Morin

Source de l’image : http://mediatheque.lorient.fr/typo3temp/pics/f454738df1.jpg

Read More

Post Tags:

Noël 2015 en livres !

Posted by Eugenie janvier 14, 2016 in Actualités
Commentaires fermés
Bientôt la fin de l’année 2015 et Noël est là !
Pour l’avant et l’après Noël, voici une petite sélection de livres en rouge et blanc !


Read More

Post Tags:

CV Nolwenn

Posted by Nolwenn Sauvaud janvier 13, 2016 in Etudiants, master 1
Commentaires fermés

Vous trouverez ici mon CV en ligne ainsi qu’en format PDF.

N’hésitez pas à me contacter si mon profil vous intéresse !

CV en ligne

CV 2015

Read More

25e Edition du Salon Sup’Armor

Posted by Safiétou janvier 12, 2016 in Actualités, Etudiants, Travaux
Commentaires fermés

Il s’est déroulé les 3,4, et 5 décembre 2015 au Palais des congrès, parc des expositions de Brézillet de Saint Brieuc. Pour sa 25ème édition, le salon SUP’ARMOR, salon de l’enseignement supérieur, a accueilli les lycéens et étudiants du bassin breton.

photo
Dix pôles de métiers présents : agriculture, agroalimentaire, biologie & environnement – sécurité & défense – arts, édition, & communication – Enseignement, sport & animation – Sciences; bâtiments, industrie & technologies – administration, commerce, droit & gestion – lettres, langues, sciences humaines et sociales – médical, paramédical, santé & social – tourisme, hôtellerie & restauration.
De nombreux exposants composés d’écoles d’ingénieurs, d’IUT, d’universités, de lycées professionnels, d’institutions comme la police et la gendarmerie représentaient leur établissement. Des professionnels de l’enseignement, de l’orientation et de l’insertion renseignaient sur l’ensemble de leur offre de formation ce jeune public composé pour la plupart de lycéens mais aussi de quelques étudiants diplômés d’un BTS ou d’un DUT désirant faire une Licence Professionnelle. Les exposants informaient aussi sur les débouchés afin de les sensibiliser à l’insertion professionnelle.
Le schéma des études dans le supérieur constituait une question récurrente chez les jeunes et leurs parents. Qu’en est-il du parcours LMD : Licence Master Doctorat ? Quelle différence entre une licence générale et Professionnelle ? Entre un Master Professionnels et un Master Recherche ? Quel parcours possibles en amont d’un cycle d’ingénieur : classe préparatoire, BTS, DUT, BTSA, DEUST… ? Par quels diplômes accéder aux métiers de l’enseignement ? Le Master MEEF – Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation- ne semble pas être encore connu de tous, à l’instar de l’existence des ESPE, ex-IUFM.
La tenue du salon Sup Armor a rendu accessible l’information sur plus de 250 formations de Bretagne et d’ailleurs. Ce dispositif a été mis en œuvre pour promouvoir l’enseignement supérieur et guider les jeunes dans leurs choix d’orientation.
Vous pourrez trouver plus d’informations sur l’ensemble des formations et de leurs débouchés qui ont été présentés lors du salon sur le site : www.suparmor.fr . Pour tous autre renseignements complémentaires : 02 96 62 21 60
En savoir plus +

Read More

Post Tags:

Marine Paccault

Posted by MarineP janvier 12, 2016 in master 1
Commentaires fermés

Actuellement en M1 Métiers du Livre et Humanités Numériques, je suis à la recherche d’un stage portant sur l’édition ou l’intégration de solutions numériques, dans des domaines tels que l’archivage numérique ou de la gestion de documents dans les bibliothèques / centres de documentation. Il s’agirait de mon stage de M2, et commencerait en mars 2017, pour une durée de 16 semaines minimum.

Vous trouverez ci-joint mon CV et mes coordonnées.

Read More

Post Tags:

Übel Blatt

Posted by Jordy M. janvier 12, 2016 in Actualités
Commentaires fermés

Übel Blatt Tome 0 - Photographie de couverture

Le pari ambitieux de la Dark Fantasy

Japan Expo, année 2008. Dans ce célèbre salon organisée chaque année à Paris, sont célébrés les meilleurs productions culturelles asiatiques. Dans la catégorie « Seinen » de « Manga », c’est à dire de la bande dessinée asiatique ciblant un public de jeunes adultes, se posait la question de savoir qui allait succéder à l’immense « Bersek » de Kantaro Miura, publié en France chez Glénat. S’il était difficile de rivaliser avec sa qualité de dessin, il y avait de la place pour un nouveau dans le même genre. C’est « Übel Blatt », de Etorōji Shiono, qui remportait alors la distinction.

Pré-publié au Japon à partir de 2004 par la célèbre maison d’édition Square Enix, réputée notamment pour sa production vidéo-ludique (Final Fantasy, Tomb Raider, Hitman…), Übel Blatt l’est depuis 2007 en France par la maison d’édition Ki-oon (Pandora Heart, Poison City, Last Hero Inuyashiki…). Actuellement découpé en 18 volumes, 17 sont disponibles en version française. Contrairement aux autres mangas de renom, celui-ci ne connaît pas encore d’adaptation télévisée. Mais sa qualité fait que, de mon point de vue, après lecture de l’ensemble de l’œuvre traduite dans son état d’avancement actuel, le papier peut se suffire à lui-même.

Übel Blatt prend part dans un univers dit « Dark Fantasy ». Ce type d’univers présente des aspects très sombres voir très violents d’un héros en proie à de multiples épreuves difficilement soutenables. Nous sommes plongés dans l’Empire Szaaland, aux multiples provinces, inspiré probablement de l’époque médiévale germanique. Outre ses noms, l’on y retrouve effectivement des familles de princes-électeurs entourant l’Empereur Largor III. Ils règnent sur des populations agricoles développées autour de bourgs fortifiés. Jusque là rien d’anormal, si ce n’est que les grands déplacements se font à l’aide de vaisseaux ressemblant à des montgolfières appelés « dragons volants ». Aussi, existe-il des elfes et des demi-elfes, dotés de pouvoirs particuliers et convoités par certains.

Dans l’Empire persiste un mythe, celui des quatorze guerriers, appelés « les lances sacrées », envoyés il y a 20 ans lors d’une guerre contre l’empire maléfique de Wischtech. Si trois d’entre eux périrent au combat, quatre pactisèrent avec l’ennemi et furent tuer pour cela : ils sont connus depuis lors comme étant les « lances de la trahison ». Les sept survivants, quant à eux, revinrent auprès de l’Empereur en héros et reçurent une province à administrer chacun pour avoir terrasser leur ennemi. Mais désormais, la paix des héros est menacée par un jeune rebelle, un demi-elfe du nom de Köinzell s’étant donné comme objectif d’assassiner les héros.

Ces événements annoncent des combats individuels, des batailles d’envergures, dans une lutte pour la survie et le pouvoir. La plume de Shiono nous laisse admirer de magnifiques décors médiévaux, de belles épées ou arbalètes, en passant par des boucliers et armures s’entre-choquant ou se déchirant sous les coups de puissantes créatures aux traits impressionnants. Cela entre quelques scènes explicites. Mais tout n’est pas que violence, Köinzell et ses compagnons sont amenés à se soutenir et s’entre-aider face aux nombreuses difficultés, et à se remettre en question au fil des chapitres et des confrontations avec des ennemis ambigus.

Übel Blatt, c’est l’histoire d’une vengeance désespérée. Mais c’est aussi celle d’un pari ambitieux, celui d’un éditeur envers un jeune auteur sur un genre qu’il est généralement préféré d’éviter, de l’aveu de Shiono lui-même. Pari qui est aujourd’hui réussi au regard du succès international du manga de Square Enix.

Version PDF

Read More

Post Tags:

Angoulême : Festival « masculin » de la BD ?

Posted by Severine janvier 12, 2016 in Actualités
Commentaires fermés
Angoulême : Festival "masculin" de la BD ?

L’univers de la BD serait-il exclusivement « masculin » ? C’est en tout cas la question qui agite le microsome du neuvième art, quelques jours après la publication de la liste des 30 nominés pour la sélection officielle de la 43ème édition du Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême. (Vous pouvez reprendre votre souffle si vous êtes parvenus à la fin de cette phrase sans défaillir d’apoplexie).

Tout a commencé par un désistement, celui de Riad Sattouf, auteur à l’humour grinçant mais souvent pertinent, ancien de chez Fluide Glacial et Charlie Hebdo (pour ne citer qu’eux) et auteur notamment des « petits » succès : Pascal Brutal et La vie des jeunes entre 2006 et 2012. La culture « populaire » lui reconnaît surtout la paternité de l’incisif Beaux Gosses (César du meilleur film en 2010). Une fable sur l’adolescence ingrate, bien éloignée des clichés d’un genre assez éculé, et qui avait fait grand bruit à sa sortie pour cette raison précise.

Plus récemment, Riad Sattouf a publié le premier puis le second tome de L’Arabe du Futur (voir article précédent ), une bande-dessinée autobiographique relatant sa prime enfance en Libye puis en Syrie sur fond d’idéologie socialiste arabe. Le premier tome a rencontré un vif succès (classé par Télérama parmi les 10 meilleures BD de l’année 2014, puis prix du meilleur album à Angoulême) et le second, paru en 2015 s’apprêtait à suivre les traces de son prédécesseur avec une nomination, toute récente donc, au 43ème Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême. Seulement le destin (ou plutôt Riad Sattouf, bientôt rejoint par certains de ses « collègues ») en a décidé autrement. 

Read More

Post Tags:

Erwann Simon

Posted by ErwannS janvier 07, 2016 in Etudiants, master 1
Commentaires fermés

Je suis intéressé par les métiers de l’édition et de la publication en général, de leurs missions les plus traditionnelles aux développements de leur relation avec le numérique. Je suis actuellement en première année de Master Métiers du Livre et Humanités Numériques, en vue d’acquérir un panel le plus large possible de connaissances théoriques et techniques dans ce domaine. A ce même titre d’acquisition d’expérience, je suis à la recherche de tout stage me permettant de progresser et d’évoluer dans mes objectifs.

[plus de CV]

Read More

Post Tags:

L’arabe du futur (Riad Sattouf)

Posted by ErwannS janvier 07, 2016 in Actualités
Commentaires fermés
L'arabe du futur (Riad Sattouf)

Acteur, réalisateur et compositeur de cinéma, Riad Sattouf est un touche-à-tout, dont le premier (et plus grand ?) amour reste néanmoins la bande dessinée.

Read More

Post Tags: