Facebook Favorites LinkedIn

En quête d’auteurs

Posté par TJ le 26 mars 2017, dans Actualités
Commentaires fermés
En quête d'auteurs

« Un bon éditeur doit avoir plus d’auteurs dans ses fréquentations que d’éditeurs » déclarait l’éditeur Florent Massot. Certes. Mais où trouver ces auteurs pour un éditeur en herbe ?

Grâce à Internet et à l’avènement des webblogs (ou blogs), un auteur peut soumettre aisément son projet littéraire au plus grand nombre. Des communautés d’auteurs se créent tels que inlibroveritas.net, oniris.be ou des-histoires.com pour récolter des avis critiques sur leur travail. La Bande Dessinée n’est pas en reste. C’est le cas entre autre de grandpapier.org ou de projets-bd.com qui a l’originalité de rassembler auteurs et éditeurs.

Projets BD

Surfant sur ce succès, des sites professionnels ont émergé progressivement en suivant le même concept, tels que comixtoon.com ou short-edition.com. Ce dernier propose des œuvres courtes sélectionnées au préalable par un comité de lecture et soumises au vote des lecteurs. Il s’est illustré récemment en plaçant des distributeurs d’histoires courtes dans plusieurs gares et cafés branchés.

Ces sites offrent un bel espace d’échange entre lecteurs et auteurs, à partir du moment où les premiers peuvent apporter aux seconds leur contribution via des commentaires ou une notation. Toutefois, la sélection des auteurs, aussi justifiée fut-elle en raison d’une relative qualité des projets, peut limiter le champ de découverte pour l’éditeur en herbe.

En savoir plus +

Imprimer un livre à la demande, ça existe !

Posté par SophieG le 13 février 2017, dans Actualités
Commentaires fermés
Imprimer un livre à la demande, ça existe !

Et c’est chez les Presses Universitaires de France, à Paris, que ça se passe. Ou ‘les PUF’, pour les connaisseurs.

canvas.png

La librairie des PUF

Un peu d’histoire

En 1999, la librairie est rachetée et sa fermeture provoque un véritable séisme au sein de la profession ainsi que dans le quartier. Il faudra attendre 2014 pour que le rêve de faire revivre les PUF se concrétise, et 17 mois supplémentaires pour qu’il se réalise. Les Presses Universitaires de France sont depuis 100 ans le premier éditeur français en sciences humaines et sociales et se targuent de réunir «les connaissances des meilleurs universitaires».

Après avoir fermé leur mythique enseigne place de la Sorbonne il y a 17 ans, l’emblématique commerce fait donc son retour dans le quartier latin, à seulement deux encablures du boulevard Saint-Michel, en clin d’œil à son ancien emplacement place de la Sorbonne.

En savoir plus +

Revue littéraire: Mortel Sabbat

Posté par Lucille HOCHARD le 13 décembre 2016, dans Actualités
Commentaires fermés
Revue littéraire: Mortel Sabbat

Salut à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un bouquin à savoir Mortel Sabbat, écrit par les auteurs Preston Douglas et Child Lincoln.

Mortel Sabbat

9782809818826-001-g-220x343

Plongeons-nous au cœur du livre. En voici un résumé non exhaustif : Pendergast est contacté par Percival Lake, un sculpteur à qui on a volé une collection de vins rares. En compagnie de Constance Greene, Pendergast se rend à Exmouth, petit village de pêcheurs situé au nord de Salem, dans le Massachusetts.
En examinant la cave pillée, Pendergast découvre, derrière les rayonnages, une niche secrète ayant abrité un corps. Le vol des précieux flacons ne serait donc qu’un leurre destiné à masquer la disparition du squelette.
Peu après leur arrivée, un historien qui enquêtait sur le naufrage d’un navire, à la fin du 19em siècle, est assassiné. Son corps mutilé et recouvert de symboles sataniques est retrouvé dans les marécages. Puis c’est au tour du notaire local de subir le même sort.
Des marécages hantés par une bête humaine, les souterrains d’une église en ruine abritant les sabbats d’adorateurs de Lucifer et du démon Morax. Voilà qui pourrait se transformer en piège mortel pour Pendergast. Ce résumé est le résumé tel qu’il est écrit sur la quatrième de couverture de Mortel Sabbat, traduit de l’anglais par Sébastian Danchin.

L’Univers

L’univers de Preston et Child se compose de séries dont la principale est du nom de Pendergast, le personnage principal et emblème de ces deux auteurs. Le genre de leurs histoires est un savant mélange entre enquête policière, fantaisie et gothique. L’écriture de ces deux hommes vous accroche dès le premier chapitre, dans un univers aussi sombre qu’étonnant et détonne des thrillers habituels, par son aspect magique. Les deux auteurs font un travail remarquable de collaboration. En effet l’univers reste cohérent malgré qu’il y ait deux auteurs impliqué dans l’écriture de l’histoire. Les personnages restent les mêmes tout au long de la saga, les histoires se suivent sans se ressembler tout en gardant une cohérence et en avançant dans l’intrigue.

Pourquoi le lire ?

Comme dit précédemment, il s’agit d’une histoire très différente des thrillers habituels que nous pouvons rencontrer. Pendergast est un hommage au personnage de Sherlock Holmes sans pour autant lui ressembler trait pour trait. En effet, le personnage reste très intelligent, déduit des choses que le commun des mortels ne pourrait déduire seul mais, contrairement à son acolyte Constance Greene qui elle ne comprend pas les règles sociales, sait très bien se comporter en société et faire ressortir la vérité chez ceux qu’il interroge. De plus, le bouquin mélange fantaisie, avec des faits magiques et surprenants ainsi que des déductions basées sur de pures réflexions intellectuelles, comme dans n’importe quelle thriller.

prestonchild-new-author-photo-credit-deborah-feingold-hi-res
Cet article vous est proposé par votre serviteur de MLHN M1,
Lucille HOCHARD

En savoir plus +

Le tour du monde par Doc Seven

Posté par Goulven Pouliquen le 13 décembre 2016, dans Actualités
Commentaires fermés
Le tour du monde par Doc Seven

 

« Salut Internet ! »

 

Doc Seven, ambassadeur de la culture

photoÂgé de 25 ans, William Van De Walle plus connu sous le pseudo de Doc Seven, a publié son premier livre le 13 octobre dernier. Possesseur d’une chaîne YouTube forte de plus d’un million d’abonnés, le jeune homme y présente sur un ton humoristique deux fois par mois un top sept d’anecdotes sur un sujet donné, tels que 7 Choses interdites en Corée du Nord ou encore 7 Cas extrêmes de gamers accros. Son livre intitulé Doc Seven présente le tour du monde des infos insolites  reprend le même modèle : sept faits insolites sont présentés pour une multitude de sujets, comme les 7 lieux les plus hantés du monde ou 7 objets cultes des années 1990. Le Youtuber français s’intéresse à tous les aspects de notre monde tels que la culture, la science, le sport, l’économie, etc.

 

Le livre évènement

Contacté le 2 juillet 2015 à 16:37 du matin par la maison d’édition First, connue pour sa collection Pour les Nuls. Elle lui propose un projet : la publication d’un livre de vulgarisation des connaissances suivant le modèle des vidéos de Doc Seven. Un rendez-vous est pris, la création du livre est lancée. Sept à huit mois ont été nécessaires à l’auteur pour la compilation d’informations et l’écriture de l’ouvrage, puis il fallut en réaliser la conception graphique : au final, plus d’un an est passé dans l’élaboration du livre.

 

Son engagement humanitaire

Poussé par son désir d’offrir une éducation scolaire à tous les enfants du monde, William a décidé de reverser 50% des droits d’auteurs à des associations humanitaires. Cet élan philanthropique n’est pas le premier : en effet, il a déjà reversé l’intégralité des bénéfices perçus lors de sa vente de t-shirts en ligne. Pas moins de sept cent euros ont ainsi été donnés à l’association Edu’Kidz. Grâce à cet argent, ils ont pu rénover les locaux d’une classe en Thaïlande à Ban Tha Song Yang.
index

 

Goulven Pouliquen et Lucas Marienne.

En savoir plus +

Le Bazar des Mauvais Rêves de Stephen King – Un nouveau succès pour le maitre de l’horreur

Posté par amandine.g le 12 décembre 2016, dans Actualités
Commentaires fermés
Le Bazar des Mauvais Rêves de Stephen King – Un nouveau succès pour le maitre de l’horreur

Un homme qui revit sans cesse sa vie (et ses erreurs), un journaliste qui provoque la mort de ceux dont il prépare la nécrologie, une voiture qui dévore les badauds…

Un résumé mystérieux et la présence de plusieurs intrigues. Stephen King nous aurait-il offert autre chose qu’un roman ?

La réponse à cette question est oui.

Habitué des romans, cette fois-ci Stephen King, auteur prolifique de 69 ans, nous livre un recueil de 20 nouvelles (dont deux inédites) intitulé Le bazar des mauvais rêves. Publié en octobre 2016 en France, ce recueil de 600 pages est l’un des nombreux recueils de nouvelles que Stephen King a publiés au cours de sa carrière.

En savoir plus +

Post Tags:

Les livres pour oublier la guerre

Posté par 25natalia25 le 05 décembre 2016, dans Actualités
Commentaires fermés
Les livres pour oublier la guerre

 

L’histoire de Bana Alabed, une petite fille syrienne de sept ans vivant dans Alep bombardée, nous prouve une nouvelle fois combien les livres peuvent avoir d’importance.

Sur son compte Twitter, où elle raconte son quotidien, elle explique qu’elle lit pour oublier la guerre qui fait rage autour d’elle. Il y a quelques semaines, sa mère a contacté J.K. Rowling pour lui dire que Bana avait regardé les aventures de Harry Potter en film et qu’elle aurait aimé les lire.

Presque instantanément, l’auteur lui a promis qu’elle pourrait très vite les avoir, et lui a fait envoyé les livres en format ebook.

Quelques temps plus tard, Bana lui a répondu par la photo où elle tient le message « Merci mon amie J.K. Rowling pour les livres », le sourire aux lèvres.

Cette histoire, au-delà de la générosité de J.K. Rowling, qui mène de nombreux combats pour améliorer la vie des enfants défavorisés (notamment par son association caritative Lumos), est aussi un exemple des bienfaits que peuvent apporter la lecture et l’imagination, si elles peuvent faire oublier, rien qu’un instant, les horreurs de la guerre, mais aussi l’importance de développer les versions numériques des livres : sans elles, avec l’impossibilité pour les habitants d’Alep de recevoir des colis, Bana Alabed n’aurait pas pu avoir ce réconfort.

Plus d’informations sur

http://edition.cnn.com/2016/11/25/middleeast/j-k-rowling-sends-syrian-girl-harry-potter-books/ et https://twitter.com/jk_rowling

bana-alabedbana

 

Article réalisé par Agathe Le Peuvédic et Natalia Fernandez Vila

En savoir plus +